Entretien de vos climatisations

Date : Mercredi 02 janvier 2013 @ 10:27:08 :: Sujet : Climatisation

Entretien de vos climatisations




Les choses importantes à savoir pour l'entretiens de vos climatisations 



La référence du matériel doit rester visible ainsi que la charge en fluide qui a été livrée avec la machine et le complément de charge.

Une unité intérieure ou extérieure doit rester propre aussi bien en apparence qu'à l'intérieur de la machine, ces dernières n'étant pas destinée à accueillir les araignées ou autre bestioles.

Ça a l'air évident mais le terrain démontre le contraire.

Actuellement tout appareil possédant 2kg ou plus de fluide doit se faire contrôler annuellement ou plus selon la charge.

Puisque je parle du fluide: je le dis et vous me corrigerez si je me trompe mais l'attitude de certains commerciaux est dénonciable :

Les installations fonctionnant au R22 ne sont pas à jeter à la poubelle tant qu'elle reste étanche, et je dirais même plus si cette installation reste étanche encore 20 ans pas de problème.

Cependant: si votre clim ou PAC fuit, le remplacement n'est pas obligatoire non plus, il y a diverses solutions à étudier:

1- la réparation avec recharge en R22T certes cher au kilo mais encore faisable

2- la remise en état avec un fluide autorisé en calculant le coût et l'état général de la machine

  la perte de puissance peut se faire ressentir lors du passage à un autre fluide, pour cela il faut déterminer  la puissance exacte de la machine et avoir le bilan thermique de la surface à maintenir à température afin de savoir si le manque de puissance aura un effet.

Si le bilan thermique n'est pas disponible, les professionnels peuvent établir un devis afin d'en connaître la valeur.

 

Un entretien qu'est-ce que c'est :

En premier temps c'est du nettoyage, du resserrage de borniers électriques, des essais de fonctionnement , de l'observation si il y a des échauffements, des déformations, des choses qui ne correspondent pas à l'état d'origine , la pose des manomètres afin d'avoir une idée des pressions/températures de fonctionnement, la recherche de fuite à l'aide d'un détecteur électronique de fuite ou de la lampe haloïde pour les plus anciens systèmes au R22.

Pour ma part le nettoyage d'un filtre de clim sur un mono split ou multi, ou filtres très accessibles sans outils, devrait être fait par le client afin de se consacrer uniquement à la partie technique de l'entretien, mais ce n’est pas les habitudes prises.

Une carte électronique se nettoie aussi, il y a des produits dédiés, ou autrement comme je fais souvent, je mets hors tension le système et je nettoie au pinceau à lamelles siliconées.

Le contrôle des moteurs de ventilations, bruit, fixation, résistance au roulement.

 

Pour la partie nettoyage des échangeurs, seuls les échangeurs intérieurs méritent une désinfection annuelle.

Cette désinfection peut être réalisée par de la vapeur ou des produits chimiques, nécessitant une aération pour les plus sensibles aux odeurs.

 

Les bacs à condensats doivent être nettoyés, et pour cela je m'attarde car :

 

Sur des clim 4 voies il est souvent nécessaire de démonter de nombreuses pièces avant d'y avoir accès correctement, pour ces bacs difficiles d'accès le plus rentable pour le client et le technicien c'est d'employer les produit antibactériens, et il y en a beaucoup d'efficace et on ne va pas commencer à faire un article dessus ici. Ce sera l'objet surement d'un autre article.

Les relevés d’intensité sur les compresseurs de clim afin de voir si les maxi ne sont pas atteints.

Sur de l’inverter c’est plus délicat car ces intensité doivent être mesurées avec des appareils  capables de fonctionner à toutes fréquences.

Les températures de refoulement prisent aux bons endroits car directement au  compresseur cela n’est pas bon, et en général c’est à environ 10 à 15 cm du refoulement.

Le contrôle des résistances de carter, des tubes capillaires qui vibrent pouvant entrainer une fuit circuit, la bonne attache des câbles électrique car il se peut lors d’un frottement que ce soit le câble ou le tube qui lâche.

 

Pour ce qui est du fluide et le contrôle de la charge exact, il y a deux choses :

Si la clim est du tout ou rien la mesure du sous refroidissement est possible et donne une bonne indication, ainsi que les valeurs lues aux manos.

Si la clim est de l’inverter la seule méthode est la pesée ce qui entraine une récupération de la charge afin d’avoir cette fameuse quantité. Dès lors vous comprendrez que cela demande du temps et à notre époque le temps c’est de l’argent. Pour ma part si une recherche de fuite sérieuse et approfondie est faite il me semble inutile de procéder à cette opération.

Vous aurez donc vu avec cette première approche que l’entretien d’une installation demande du temps et est nécessaire.

Ce que je dis toujours, la main d’œuvre pour l’installation  de bas de gamme ou haut de gamme ne va pas varier beaucoup car les branchements sont quasi  identiques.

Je ne dis pas non  plus qu’il faut installer le plus cher mais se dire que de toute façon un jour il y aura une panne comme dans tout système électrique et mécanique, et la comparaison la plus parlante est la voiture, vous pouvez acheter Bugatti ou Lada il faut entretenir, les performances et le confort sont différents.

 

 

 

 

 

 

 

 



Ecrit par mars






Cet article provient de Pompe à chaleur et climatisations

L'URL pour cet article est : http://pompesachaleurs.fr/article.php?sid=7